le-cadran

Chocolat comédien

Les « entrées clownesques »

A cette époque, les spectacles présentés par les grands cirques de Paris se composaient de trois parties. Dans les deux premières, les clowns présentaient des sketches qu’on appelait les « entrées clownesques », pour amuser le public pendant qu’on changeait le décor, qu’on installait les trapèzes etc. La troisième partie était réservée aux pantomimes. La réputation du Nouveau-Cirque tenait au fait que la piste se transformait en piscine à la fin du spectacle.

La Noce de Chocolat

Rafael est devenu célèbre en 1888, dans la Noce de Chocolat, une « bouffonnerie nautique ». où il avait le rôle principal. Il a joué ensuite dans une multitude d’autres pantomimes. Avec Foottit, ils se sont également produits au théâtre, notamment dans un vaudeville intitulé « le Tour du cadran ». Pourtant, Rafael n’a pas réussi à s’imposer comme comédien de théâtre. Lorsqu’il a joué Moïse au théâtre Antoine, mis en scène par Firmin Gémier, il a été sifflé par le public. Les Français acceptaient qu’un artiste noir soit clown mais pas comédien de théâtre.