le-cadran

Chocolat comédien

Les « entrées clownesques »

A cette époque, les spectacles présentés par les grands cirques de Paris se composaient de trois parties. Dans les deux premières, les clowns présentaient des sketches qu’on appelait les « entrées clownesques », pour amuser le public pendant qu’on changeait le décor, qu’on installait les trapèzes etc. La troisième partie était réservée aux pantomimes. La réputation du Nouveau-Cirque tenait au fait que la piste se transformait en piscine à la fin du spectacle.

La Noce de Chocolat

Rafael est devenu célèbre en 1888, dans la Noce de Chocolat, une « bouffonnerie nautique ». où il avait le rôle principal. Il a joué ensuite dans une multitude d’autres pantomimes. Avec Foottit, ils se sont également produits au théâtre, notamment dans un vaudeville intitulé « le Tour du cadran ». Pourtant, Rafael n’a pas réussi à s’imposer comme comédien de théâtre. Lorsqu’il a joué Moïse au théâtre Antoine, mis en scène par Firmin Gémier, il a été sifflé par le public. Les Français acceptaient qu’un artiste noir soit clown mais pas comédien de théâtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *