chocolat-comédien

Le clown Chocolat vedette de la scène parisienne

« Chocolat » a été un personnage central dans la société du spectacle parisien à la Belle Epoque. Clown, mais aussi danseur et chanteur, pendant vingt ans il a été la vedette du Nouveau-Cirque, l’un des établissements les plus prestigieux de la capitale. Il a joué devant le fils du roi Louis-Philippe, devant des ministres et des députés, dans les salons de l’aristocratie parisienne, dans les cafés-concerts, au Moulin Rouge, à l’Olympia, aux Folies Bergère, dans les grands cirques et théâtres de Paris, et même à l’Opéra. Etroitement associé aux débuts du cinéma, il a été aussi le premier clown thérapeute dans les hôpitaux de Paris et la République française lui a remis une médaille du mérite pour le remercier. Bref. Cet artiste a été plus populaire que Joséphine Baker vingt ans plus tard, mais plus personne ne se souvient de lui. Son nom ne figure même pas dans les dictionnaires.