chocolat-comédien

Le clown Chocolat vedette de la scène parisienne

« Chocolat » a été un personnage central dans la société du spectacle parisien à la Belle Epoque. Clown, mais aussi danseur et chanteur, pendant vingt ans il a été la vedette du Nouveau-Cirque, l’un des établissements les plus prestigieux de la capitale. Il a joué devant le fils du roi Louis-Philippe, devant des ministres et des députés, dans les salons de l’aristocratie parisienne, dans les cafés-concerts, au Moulin Rouge, à l’Olympia, aux Folies Bergère, dans les grands cirques et théâtres de Paris, et même à l’Opéra. Etroitement associé aux débuts du cinéma, il a été aussi le premier clown thérapeute dans les hôpitaux de Paris et la République française lui a remis une médaille du mérite pour le remercier. Bref. Cet artiste a été plus populaire que Joséphine Baker vingt ans plus tard, mais plus personne ne se souvient de lui. Son nom ne figure même pas dans les dictionnaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *