J. Swain. "Esclaves embarqués sur un navire négrier en Afrique". Gravure, 1881.

L’histoire de l’esclavage

Rafael fut à la fois esclave et immigré.

Nous savons très peu de choses sur l’enfance de celui qui deviendra le clown Chocolat. L’essentiel provient des souvenirs qu’il a confiés à Franc-Nohain pour son livre Les Mémoires de Foottit et Chocolat. Il dit dans cet ouvrage qu’il n’a jamais eu de nom propre, juste un prénom, et qu’il n’a pas connu ses parents. Vendu à un marchand espagnol à l’âge de dix ans, il a vécu ensuite dans un village, près de Bilbao, mais n’a jamais été officiellement émancipé. Quelques années plus tard, quand il est arrivé à Paris, comme domestique du clown anglais Tony Grice, il n’avait toujours pas d’état civil. C’est seulement après sa mort qu’on lui a donné ce patronyme: Rafael Padilla. Alors que ses compatriotes cubains ont tous obtenu un état civil quand l’esclavage a été supprimé (en 1885), Rafael est resté toute sa vie un homme sans nom parce qu’il était à la fois un esclave et un immigré.

 

Histoire de l’esclavage

Le Comité National pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage

L’article 4 de la loi du 21 mai 2001 tendant à la reconnaissance de la traite et de l’esclavage en tant que crime contre l’humanité a prévu la création d’ « un comité de personnalités qualifiées, parmi lesquelles des représentants d’associations défendant la mémoire des esclaves, chargé de proposer, sur l’ensemble du territoire national, des lieux et des actions qui garantissent la pérennité de la mémoire de ce crime à travers les générations ». Ce comité dispose d’un site, régulièrement mis à jouer, qui propose une riche documentation sur l’histoire de l’esclavage.

Adresse du site: http://www.cnmhe.fr/

 

Journée de formation

Le 6 janvier 2016, le Comité National pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage organise une journée de formation à destination des professeurs sur « les récits de vie des acteurs de l’histoire de la traite et de l’esclavage » dans le cadre du concours pédagogique « la Flamme de l’égalité » dont vous pourrez trouver les éléments sur le site :www.laflammedelegalite.org.

Contact : myriam.cottias@outre-mer.gouv.fr

Une réflexion sur “L’histoire de l’esclavage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *